• Votre produit est-il stable ? (pas de bug majeur, votre rétention est suffisante)

  • Votre modèle de vente fonctionne-t-il ? (Connaître la valeur finale de vos clients CLV : Customer Livetime Value)

  • Votre entreprise a-t-elle déjà un product market fit ? (Car avant de proposer à quelqu’un de vendre votre produit il est rassurant de prouver que vous savez le vendre)

  • Avez-vous un service de support qui peut faire face à une augmentation rapide de la demande ?

Si vous voulez mieux comprendre les termes utilisés voici les définitions SaaS à connaître.

Lançons nous maintenant dans la définition de vos objectifs, les raisons qui vous poussent à créer ce réseau de revendeurs. Nous vous proposons de remplir ce formulaire pour poser les bases de votre cahier des charges.

L’étape suivante a pour objectif de déterminer votre partenaire idéal, voici le formulaire adéquat.

Ces différents éléments permettent de tout de suite se mettre en situation, et d’avoir une idée des efforts en temps et en argent à effectuer. Nous vous enverrons les réponses de vos formulaires par mail, contenant vos objectifs, votre partenaire idéal, et votre proposition de valeur pour vos partenaires.

Plan d’action

Vous devez être en mesure de tester vos partenaires pour éviter les profiteurs. Pour ensuite les former non seulement à votre outil, mais aussi sur comment le vendre. C’est-à-dire leur fournir des scripts, des méthodologies et du contenu de formation afin de nourrir régulièrement vos revendeurs.

Par la suite, vous pouvez imaginer la remise d’une certification donnant le droit d’utiliser votre nom en tant que partenaire. Arrive ensuite la contractualisation de vos relations, il faut déterminer les règles et les devoirs de chacun afin d’éviter au maximum tout conflit d’intérêt futur.

Le contrat

Afin de légiférer vos relations avec vos partenaires nous vous proposons d’utiliser notre template de contrat de revendeurs. Cela a pour objectif d’éviter de vous faire perdre du temps et de l’argent en partant d’une page blanche. L’objectif de ce document est de déterminer les droits et devoirs de chacun.

Conclusion

Un partenaire n’est pas un client mais bien plus, pour vous donner quelques chiffres un commercial pour des sociétés en SaaS reste entre 12 et 18 mois en moyenne. Alors que pour un revendeur c’est une durée comprise entre 6 à 8 ans. Un partenaire, c’est en quelque sorte un salarié sans badge qu’il faut former et motiver de manière transparente.

La construction d’un réseau de partenaires demande une vision, du temps mais le retour sur investissement peut être extraordinaire.

Les valeurs qui doivent vous accompagner dans cette tâche sont transparence, honnêteté, la réalisation d’un objectif commun dans la résolution des problèmes de vos clients.

Bonne chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *